Brunschvicq: L’évocation de mon passé

“Il en est de même, en général, pour l’évocation de mon passé. Je dois le construire moi-même pour moi-même, à mes risques et périls, et en particulier avec le danger de le déformer, sous la poussée des tendances apologétiques qui me font adopter, consciemment ou inconsciemment, l’attitude d’un plaidoyer ou d’une Théodicée.” (p. 509) #Brunschvicq #passé #Théodicée

Brunschvicq, Léon, L’expérience humaine et la causalité physique. Paris: Alcan 1922.