Deleuze: Machines

“Si les forces plastiques se distinguent, ce n’est pas parce que le vivant déborde le mécanisme, c’est parce que les mécanismes ne sont pas suffisamment des machines. Le tort du mécanisme, ce n’est pas d’être trop artificiel pour rendre compte du vivant, mais de ne pas l’être assez, de ne pas être assez machiné.” (p. 18) #Deleuze #machine

Deleuze, Gilles, Le Pli. Leibniz et le Baroque. Paris: Minuit 1988.