Bachelard: La loi des trois états pour l’esprit scientifique

Zitat

“Mais ce développement suivi au niveau de questions parti­culières, dans le morcellement des problèmes et des expériences, ne sera clair que si l’on nous permet, cette fois en dehors de toute correspondance historique, de parler d’une sorte de loi des trois états pour l’esprit scientifique. Dans sa formation individuelle, un esprit scientifique passerait donc nécessairement par les trois états suivants, beaucoup plus précis et particuliers que les formes comtîennes.

L’état concret où l’esprit s’amuse des premières images du phénomène et s’appuie sur une littérature philosophique glorifiant la Nature, chantant curieusement à la fois l’unité du monde et sa riche diversité.

L’état concret-abstrait où l’esprit adjoint à l’expérience physique des schémas géométriques et s’appuie sur une philo­sophie de la simplicité. L’esprit est encore dans une situation paradoxale : Il est d’autant plus sûr de son abstraction que cette abstraction est plus clairement représentée par une intuition sensible.

L’état abstrait où l’esprit entreprend des informations volon­ tairement soustraites à l’intuition de l’espace réel, volontairement détachées de l’expérience immédiate et même en polémique ouverte avec la réalité première, toujours impure, toujours informe.” (p. 8) #Bachelard #Loi #EspritScientifique

Bachelard, Gaston, La formation de l’esprit scientifique. Contribution à une psychanalyse de la connaissance objective. Paris: Vrin 1947.