Foucault: La double articulation de l’histoire des individus

Zitat

“[D]epuis Totem et Tabou, l’instauration d’un champ qui leur serait commun, la possibilité d’un discours qui pourrait aller de l’une à l’autre sans discontinuité, la double articulation de l’histoire des individus sur l’inconscient des cultures, et de l’historicite de celles-ci sur l’inconscient des individus, ouvrent sans doute les problèmes les plus généraux qui puissent se poser à propos de l’homme.” (p. 391) #Foucault #histoire

Braudel: Le temps de l’histoire

Zitat

„Le temps de l’histoire se prêterait moins, je le répète, au double jeu agile de la synchronie et de la diachronie : il ne permet guère d’imaginer la vie comme un mécanisme dont on peut arrêter le mouvement pour en présenter, à loisir, une image immobile.“ (p. 749) #Braudel #temps #histoire

Rancière: Deux histoires

Zitat

“Ainsi se trouve révoquée la ligne de par­tage aristotélicienne entre deux «his­toires» – celle des historiens et celle des poètes -, laquelle ne séparait pas seule­ment la réalité et la fiction, mais aussi la succession empirique et la nécessité construite.” (p. 59) #Rancière #histoire

Stengers: Les sciences modernes

Zitat

„La singularité par laquelle j’ai proposé de définir les sciences modernes, inventer les moyens de mettre en problème et en risque le pouvoir de la fiction, est donc bel et bien réinventée ici avec d’autres données. Alors que le dispositif expérimental instituait un engagement que l’on peut mettre sous le signe du « pouvoir de juger », celle du « biologiste darwinien » s’inscrit dans une stratégie de décentrement et de « démoralisation » : la démarche a pour visée de permettre activement à la réalité de mettre à l’épreuve nos fictions, mais elle ne reçoit le moyen d’intervenir et de faire la différence que dans un mouvement de « démoralisation » de l’histoire.“ (p. 160) #Stengers #LesSciencesModernes

Vuillemin: Les sciences humaines

Zitat

„Il y a un paradoxe des sciences humaines, surtout du rapport entre la philosophie et son passé. L’historien de la philosophie croit souvent que, pour rester philosophe, il doit apprêter la réalité. Il conçoit alors sa tâche à la façon d’un Dialogue des morts. Il donne beaucoup pour recevoir un peu. L’intérêt de l’histoire est à ce prix que les Modernes ne peuvent gagner qu’autant que perdent les Anciens.“ (p. 2) #Vuillemin #philosophie #histoire #SciencesHumaines